IMG_1347.png

La permaculture est définie comme la culture du permanent, du durable.

Culture est pris dans un sens très global, intégrant tous les domaines de la vie, toutes les activités humaines qui peuvent avoir un impact sur l’environnement et la société. Dans une vision très large, la permaculture est une philosophie, un art de vivre même, qui peut être utilisée comme un outil, une méthode servant à concevoir, organiser ou améliorer des éco-systèmes humains pour qu'ils soient résilients et productifs tout en respectant non seulement la nature mais aussi les humains qui y vivent.

image_2021-06-27_153257.png

Les bases éthiques, au nombre de 3, sont à la base de toute                             création de projet permacole :

  1. Respect de la nature Le fonctionnement du système ne peut nuire à la nature. Il ne peut ni générer de pollution ni épuiser les ressources qu'elle lui fournit. Ce point là intègre évidement l'humain en tant qu'être vivant faisant partie de la nature.

  2. Respect de l'humain Ce respect s'applique à l'humain en tant que personne mais aussi en tant qu'individu faisant partie d'une société. Il s'agit donc de prendre soin de soi, de sa propre santé mentale et physique pour ensuite être bien avec les autres et être capables de vivre en groupes organisés dans le respect de chacun.

  3. Partage des surplus Tout d'abord il s'agit de consommer selon notre juste besoin afin d'éviter tout problème de surconsommation. Une fois cela accompli, le surplus, s'il y en a, est redistribué de manière équitable.