Important dites non à la loi Pandémie !!!




Bonjour,


il y a une chance sur trois que la loi pandémie soit votée cette après-midi, sauf retards éventuellement causés par l'opposition. Si elle passe, cette loi diminuera notre chance de gagner nos procès contre nos autorités jusqu'à présent, et renforcera encore leurs pouvoirs pour l'avenir. Nous aurons encore plus de mal à récupérer notre santé et notre démocratie.



Nous n'avons pas eu beaucoup le temps de réagir à cette information lue hier soir sur LN24. Marcan est trop occupé aujourd'hui pour pouvoir nous préparer un envoi selon son excellente formule du "2 boutons". J'ai quand-même voulu proposer à ceux qui le désirent, d'envoyer les textes ci-dessous, en français ou flamand, à la liste des adresses email ci-dessous. N'hésitez pas à modifier le texte selon vos désirs, et surtout changez le "sujet" dns l'entête, pour éviter les filtrages automatiques de vos destinataires.



N'essayez pas de faire ceci sur votre téléphone, mais plutôt sur PC ou Mac, où le copier-coller est bien plus facile. Il vous suffit de télécharger gratuitement WSF ou TLG sur votre PC ou Mac et de laisser votre téléphone, wsp ou tls allumé, à proximité.



Merci pour votre courage et votre détermination. No pasaran, le plus tôt possible, vus les dégâts qui s'accumulent depuis 15 mois, et qui sont en train d'empirer encore gravement sur le plan de la santé. Chacun connait déjà des morts, avc, paralysies, alzheimer accélérés, perte de vue et autres embolies causés par les "vaccins" expérimentaux dans son entourage.


Pour rappel, ni les fabricants ni nos autorités n'en assument aucune responsabilité, et vous font signer leur décharge à cet effet. Et ils vous traitent d'irresponsables si vous ne vous vaccinez pas… Non, arrêtez de rire, c'est la vérité.



Cela vous donne-t-il encore envie de courir vous faire vacciner? Ce serait un peu comme si les juifs avaient couru pour ne pas rater le train pour Auschwitz.


Le système à 2 boutons est génial, mais indisponible cette fois-ci. Ici, vous aurez juste à copier-coller textes et adresses. On fait ce qu'on peut. La séance commence à 14h15.


C'est bon d'être ensemble! Bon courage, bonne chance à nous tous! JM



Envoyez ceci en Français:



Mesdames nos élues, nos mandataires,

Messieurs nos élus, nos mandataires,

enfin, jusqu'aux prochaines élections,


Comme vous le savez, la loi pandémie est devenue relativement nécessaire pour vous après 15 mois d'arrêtés illégaux. Elle a été renvoyée pour avis au conseil d'état suite aux amendements qu'elle a subis. Vu les rapports des forces, les collaborations, les conflits d'intérêt et la pyramide des peurs que nous, citoyens, subissons depuis mars 2020, votre conseil d'état s'est à nouveau mis au garde à vous devant nos (?) gouvernements. Après avoir bafoué sans hésitation notre état de droit plus d'une centaine de fois, il a à nouveau donné son accord pour cette loi pandémie.


Nous, le "démos" de "démocratie", sommes logiquement en attente et en droit de voir respecter nos institutions et nos normes. Nous avons attendu de vous des réactions en ce sens. Mais si la séparation des pouvoirs pouvait être possible lorsqu'elle se jouait entre un monarque et des représentants des citoyens, elle est hélas devenue une utopie anachronique lorsque nos 3 pouvoirs sont plus ou moins directement aux mains des partis.


Liés à ou coincés par de gros intérêts en amont, les partis au pouvoir semblent s'être de plus en plus cru tout permis en aval, c'est à dire vis à vis de nous. Nous, citoyens, et électeurs, sommes très surpris de voir combien de nos députés restent inconscients ou insouciants de ce qui se joue.


Même, et cela pourrait sembler étonnant, dans nos partis d'opposition, sauf si, même dans l'opposition, certains sont liés à ou coincés par les mêmes intérêts en amont…


S'ils sont libres de tout conflit d'intérêt, ces partis d'opposition n'auraient-ils pas plutôt intérêt, pour arriver au pouvoir, à voir tomber leurs adversaires des partis de la majorité sur la base facile de leurs invraisemblables dérives de dictature sanitaire?


Et pourtant, beaucoup d'entre vous, élues et élus, exigent tout au plus que leurs camarades des partis aux gouvernements leur demandent poliment le feu vert légal de ces dérives, si mortifères et anti-démocratiques soient-elles. Si la démocratie du respect des formes les émeut un peu, celle du fond, des mesures elles-mêmes, semble hélas être le cadet de leurs soucis.


Malgré leurs serments et responsabilités, malgré leur dépendance de nos votes à chaque élection, la plupart semblent n'avoir pas plus de notion que de souci des dégâts de leur gestion, tant en matière de droits fondamentaux que de santé, de rapport coût/bien-être, de dette publique…


Pourtant, toute l'information ne pouvant être censurée par leurs collaborateurs de la presse mainstream et par les forces de l'ordre obéissant encore à leurs injonctions, la vérité reste disponible, et le devient de plus en plus.


A moins d'une suppression de nos chambres ou de nos élections multipartites, auriez-vous oublié que votre futur dépend, élection après élection, de nos votes? Et les rapports de forces évoluent rapidement en votre défaveur. Il faudrait être très naïf pour croire qu'il pourrait en être autrement.


Les brèches de plus en plus nombreuses dans votre système rendent de plus en plus évidents vos dérives et crimes. Que dire des aveux de Fauci, des découvertes sur Bill Gates? Des élucubrations de vos modèles? De l'incohérence entre vos chiffres et les réalités du terrain? Des accessions étonnantes de certains dirigeants occidentaux à leurs fonctions? De la privation de nos soins et droits fondamentaux? Des contre-vérités accumulées par vous et par vos experts? De la désolidarisation ouverte de nombreux fonctionnaires? Des désaccords officiels d'un nombre croissant de nos citoyens?


Que dire encore de la façon honteuse dont la majorité d'entre vous a lié les pieds et les mains de notre Autorité de protection de nos données, en l'infiltrant d'une majorité des mandataires publics dont elle était censée nous protéger, Frank Robben en tête, malgré la condamnation au niveau européen?

Et de toutes ces invraisemblances pour nous mettre aujourd'hui en tête des morts par habitants, et en queue de peloton en matière de démocratie en Europe occidentale (Worldometer covid, The économiste…)? Et de votre insistance indécente actuelle avec l'OMS, que vous financez avec d'autres intérêts privés, pour que les pays moins développés mais moins corrompus soient plus vaccinés, alors qu'ils ont eu de bien meilleurs résultats que vous en ne vous suivant pas? Comme si les morts, malades et handicapés que vous nous avez causés chez nous ne vous ont pas suffi?


N'est-il pas idiot de nous prendre pour de tels idiots? On ne peut pas se tromper autant sans le vouloir. Ou serait-il plus juste de constater que vous avez été remarquablement efficaces dans cet incroyable dessein criminel?


Quoi qu'il en soit, vous avez aujourd'hui le choix, au moment où votre coup d'état est en train de crouler. Soit vous essayez de vous redonner une image de résistants, soit vous tomberez avec les fusibles qui seront sacrifiés par vos collègues conspirateurs pour sauver leur peau.


Vous pensez déjà à un autre métier qui pourrait vous nourrir aussi bien? Et où l'on vous accepterait? Enfin, à votre sortie possible de prison?


Watch out, big brother, electors are watching you and your votes. And they will vote accordingly.


Bien à vous,

vos mandants, vos électeurs, enfin, selon votre attitude.







aa.prive@icloud.com; goffinet.ac@gmail.com; rodrigue.demeuse@ecolo.be; zoe.genot@ecolo.be; france.masai@ecolo.be; helene.ryckmans@ecolo.be; farida.tahar@ecolo.be; georges-louis@glbouchez.be; philippe.dodrimont@gmail.com; valerie.furgalinski@gmail.com; verodurenne@hotmail.com; sabine.laruelle@slaruelle.be; alexander.miesen@pdg.be; g.vangoidsenhoven@mrsenat.be; jpw@jp-wahl.be; f.ahallouch@parlement-wallonie.be; fahallouch@gmail.com; courard@courard.be; info@eerdekens.eu; elyousfinadia@hotmail.com; andrefrederic@skynet.be; latifa@gahouchi.be; julien@uyttendaele.brussels; j.uyttendaele@gmail.com; antoine.hermant@ptb.be; a.hermant@senators.senate.be; laurelekane@gmail.com; s.nemes@parlement-wallonie.be; ayse.yigit@pvda.be; sivekar@gmail.com; josy.arens@lachambre.be; georges.dallemagne@lachambre.be; catherine.fonck@lachambre.be; vanessa.matz@lachambre.be; maxime.prevot@lachambre.be; fdesmet@defi.eu; srohonyi@defi.eu; kim.buyst@groen.be; kristof.calvo@dekamer.be; info@theux.be; samuel.cogolati@huy.be; cecile.cornet@ecolo.be; barbara.creemers@groen.be; guillaume.defosse@ecolo.be; sdelaveleye@forest.brussels; wouter.de.vriendt@dekamer.be; marie-colline.leroy@ecolo.be; nicolas.parent@ecolo.be; eva.platteau@leuven.be; cecile.thibaut@ecolo.be; dieter.vanbesien@groen.be; gilles.vandenburre@lachambre.be; stefaan.vanhecke@dekamer.be; albert.vicaire@ecolo.be; evita.willaert@groen.be; emir.kir@lachambre.be; daniel.bacquelaine@lachambre.be; christophe.bombled@cerfontaine.be; emmanuel.burton@lachambre.be; denis.ducarme@lachambre.be; nathalie.gilson@gmail.com; philippe.goffin@lachambre.be; info@jadin.be; mariechristine.marghem@lachambre.be; benoit.piedboeuf@lachambre.be; philippe@pivin.be; florence.reuter@waterloo.be; caroline.taquin@lachambre.be; contact@huguesbayet.be; jean-marc.delizee@lachambre.be; andre.flahaut@lachambre.be; deputegoblet@outlook.com; anne-marie.dourte@publilink.be; ahmed.laaouej@lachambre.be; christophe.lacroix@lachambre.be; lleoni@lalouviere.be; ozlem.ozen@lachambre.be; patrickprevot.depute@gmail.com; daniel.senesael@lachambre.be; deputee@sophiethemont.be; eric.thiebaut@lachambre.be; Eliane@tillieux.be; laurencezanchetta@hotmail.com; nboukili@forest.brussels; raoul.hedebouw@lachambre.be; sofie.merckx@ptb.be; nadia.moscufo@ptb.be; marco.vanhees@lachambre.be; thierry.warmoes@ptb.be;