L' effondrement

https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=K01MnnOV-u4&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2teC6vs1O0O85rl3jm-sSseu6yOX2wP1lA9Voz9A16wAVL2SdjaL-PZwY

(Veuillez cliquer sur le lien ci-dessus pour accéder à la vidéo)



Je le savais mais ne voulais pas le savoir. Dans les années ‘60 déjà, il y a 50 ans, j’ai vu pour la première fois ces courbes cycliques nous annonçant une fin de civilisation vers 2050. Cause toujours… nous étions dans les « 30 glorieuses » ! Il y a des mois, sinon des années, que j’ai découvert Pablo SERVIGNE, l’initiateur de la collapsologie, dit plus simplement : l’étude de l’effondrement. Les 30 glorieuses sont devenues les 30 honteuses et, entretemps, le délai pour la fin de notre civilisation s’est raccourci.


Nous le savons mais ne voulons pas le savoir. Vous vous imaginez un seul moment diviser votre consommation par 6, comme nous y invite Jean-Marc JANCOVICI, pour éviter un emballement climatique !?… pour répartir équitablement la richesse ? ...Et quoi, il y a ce petit pourcent qui empoche une part de plus en plus grande de la richesse mondiale et c’est nous qui devrions débourser!?


Et oui… sachons-le : le petit pourcent est « bourse soufflée » et il ira jusqu’au bout de sa logique, dusse t’il provoquer la famine générale et nous jeter dans la fin du monde, dusse t’il transformer ces billets valorisés qui nous font vivre en petits bouts de papier sans valeur aucune, dusse t’il nous éliminer. Cette vidéo est longue – elle dure 2 heures et demie - mais elle nous parle de faits et de tendances qui sont bien réelles, au point d’être devenus inévitables.


Sachant cela, qu’allons-nous décider ? Retourner nous hypnotiser devant des écrans ? Continuer d’avaler leurs salades ?… Ou se retrousser les manches !… Faire un bunker de notre maison – si nous en avons une – piller les échoppes et se calfeutrer chez soi ?… Ou aller les uns vers les autres ? Nous mettre tous et toutes ensemble ?


Nous le savons trop bien : nous sommes responsables de l’avenir de nos enfants ! Cet avenir – leur avenir - disparaît sous nos yeux ! Mille regrets, mes enfants, si j’ai tant tardé à me réveiller !… si j’ai passé tant de temps à m’éclater ! S’il vous plaît, pardonnez-moi ce grave manquement… cette grave erreur ! Ensemble, allons-y


87 vues1 commentaire

Posts récents